Nous y voici. La fin de 2018 pour une toute nouvelle année. C’est l’heure des traditionnelles bonnes résolutions. Je me prête volontiers à l’exercice puisque cela me permet de lancer des intentions et de me remettre dans un élan créateur.

 

Une année de blog

 En 2018, j’ai écris un article par mois sur mes lectures. J’ai lu 40 livres dans l’année soit une moyenne d’un peu plus de 3 livres par mois. Je trouve que cela est une belle moyenne. Certains furent dévorés et trônent dans ma bibliothèque ou furent achetés lorsque c’était un emprunt. D’autres furent vites oubliés et je serais bien en peine de vous dire que quoi ils parlaient sans retourner lire le résumé que j’en ai fait. 

J’ai quelques peu écrit à coté. J’ai remis ma to do list 101 in 1001 à propos de laquelle il faudrait que je fasse un point. Je comptais rajouter quelques recettes, parler un peu plus de mon changement de vie amorcé il y a un peu plus d’un an. Je vous ai partagé le diagnostique de l’endométriose en novembre. Il domine encore ma vie ces derniers temps mais je compte bien le mettre dans un coin afin qu’il me laisse le plus tranquille possible.

 

De la couture… ou pas

 L’atelier a déménagé après des travaux dans un nouveau nid d’amour. J’ai reçu du tissu, acheté de nouveau patrons mais je n’ai strictement rien créé dans ce domaine cette année. On ne va pas se mentir, mon envie de cosplay est fortement freinée par mon poids et le regard que j’ai dessus. Je vais travailler la dessus, entre acceptance et reprise du sport, au moins pour la libération d’endorphine.

 Je vais aussi remettre dés que possible le tuto pour la jupe en mouchoirs de tulles et parler des mes anciens projets. Vous allez voir une tenue d’Harley Quin complètement custom et une tunique Dark Vador sur mesure ! Je vais essayer de sortir une jolie robe pour Migennes 2019 et reprendre la photo, comme je l’ai promis sur mon site professionnel.

 

Les intentions pour 2019

  • Créer. J’ai trop de projets créatifs en attente de ma confiance en moi. Il est temps de la laisser prendre la place qui lui ai réservée, de fermer l’écoute de ceux qui me freinent et de foncer.
  • Continuer mon changement de vie. Manger mieux, vivre mieux en essayant de limiter l’impact sur mon environnement. Mon Instagram perso est rempli de photos d’assiettes qui remplacent mes anciens plats d’étudiante.

Me développer, grandir, évoluer dans la bienveillance. Oui ce terme ressort partout mais c’est un mot qui me va très bien.

 

Photo d’aperçu par Kristopher Roller

Share This