Lectures – Mars / Avril 2018

Oui, vous avez bien lu. Deux mois en un seul sur cet article. Deux raisons à cela : quelques problèmes encore sur le site. J’ai changé d’hébergeur et j’ai rencontré quelques soucis sur les bases de données. C’est d’ailleurs pour cela que vous êtes maintenant sur le nom de domaine aini et non plus sur mon site principal, comme c’était le cas précédemment. De plus, j’ai eu assez peu le temps de lire. Plusieurs raisons encore à cela. D’une, les recherches de solution pour le site m’ont pris à la fois du temps et de l’énergie. Deuxièmement, mon compagnon et moi même sommes en train de retaper un appartement. Plus grand, avec une pièce pour moi, dédiée à mon activité. Enfin, je dirais que j’ai repris le premier manga que j’ai lu avec l’intention d’enfin le finir. Oui j’ai (re)commencé avec Naruto. Je me suis fait “spoilé” la fin, j’ai traîné lorsque les longueurs ont débuté. Puis, il faut bien l’avouer, j’ai horreur des fins. J’ai mis trois mois à regarder le dernier épisode de The Penny Dreadful et il y a un tas de séries dont je n’ai jamais vu la fin. Allez savoir pourquoi. Passons aux livres maintenant.Il y en a beaucoup de Star Wars, la faute à la convention qui avait lieu fin avril à Cusset.

Wake up ! De Christine LewickiLecture -Wake Up

Vous avez le sentiment de mener la vie qu’on attend de vous mais pas celle dont vous rêvez ? Vous vous laissez trop souvent envahir par la morosité ambiante et la spirale du quotidien ? Il est encore temps de réagir ! Christine Lewicki, grâce à un programme sur mesure très facile à appliquer, vous donne les clés pour ne plus subir votre réalité et prendre conscience de la puissance qui sommeille en vous.
Vous aussi, passez à l’action : ayez l’audace de vous créer une vie (extra)ordinaire !

J’aime bien ce genre de livres « Feel Good ». On le referme et on a l’impression de pouvoir soulever des montagnes. J’avais déjà lu (et adoré) Tu vas tout déchirer dans le même genre. En tout cas cela fonctionne sur moi et me donne l’impulsion nécessaire pour me bouger un peu plus pour accéder à mes rêves (et ne plus rester prostrée en espérant qu’un miracle me tombe dessus). Arrêter de ne rien entreprendre, ou si peu au vu de mes capacités, juste par peur d’échouer. Vive l’éducation française et sa haine de l’échec. Le livre contient quelques exercices, que je n’ai pas encore pris le temps de faire mais cela me fait une bonne excuse pour ré-ouvrir le livre.

Avant le réveil de Greg Rucka

Avant qu’ils unissent leurs forces pour combattre le maléfique premier ordre, Rey, Poe et Finn menaient des vides très différentes. REY était une pilleuse d’épaves solitaire sur la planète désertique de Jakku. POE était un pilote d’élite au sein de la République. Et FINN n’était encore que FN-2187, un stormtrooper prometteur mais réservé. Voici leur histoire. Voici ce qui s’est passé…

C’est flagrant rien que sur ce blog, mais je lis beaucoup de choses issu de l’univers de Star Wars : les comics déjà et une bonne partie des nouveaux romans « canons ». Mais la, je n’ai aimé qu’une seule des trois histoires. Bon, Rey déjà. J’adore le personnage mais j’aime le fait qu’elle n’ai rien fait avant le début de film. Elle vient de nulle part et a toujours vécu comme pilleuse d’épave. Et cela me va. Raconter une histoire avant bouscule un peu cette idée que j’ai du personnage. Pour Poe c’est plus simple, j’ai eu l’impression de lire quelque chose que j’avais déjà lu dans les comics dédiés au personnage. Ennuyant du coup. Pour Finn, la oui. On se plonge dans le quotidien du stormtrooper avant sa trahison. On suit son cheminement et ça j’adhère.

Riposte de Chuck Wendig

IL Y A BIEN LONGTEMPS, DANS UNE GALAXIE LOINTAINE, TRÈS LOINTAINE….
Forte de sa victoire décisive – l’Étoile de la Mort détruite, l’empereur et Dark Vador vaincus –, la Nouvelle République se lance à la poursuite des derniers reliquats de l’Empire. Mais dans l’espace de la lointaine planète Akiva, la riposte impériale se trame. Lors d’une mission en solitaire, le pilote Wedge Antilles découvre la flotte de destroyers qui se regroupent tels des oiseaux de proie pour une mise à mort. Fait prisonnier, il n’a pas le temps d’avertir la République. Norra Wexley, une rebelle retirée du combat, intercepte le message d’alerte. Elle n’a pas le choix : elle doit reprendre la lutte pour la liberté

C’est une période qui me plait, notamment grâce à Liens du sang que j’avais dévoré. J’aimerais en savoir encore plus sur cette période « entre deux ». Comment est on passé du « A bas l’empire » au « le Nouvel ordre c’est super » ? J’avoue je suis très curieuse. Dans ce roman il s’agit plus de la fin de l’empire après la chute de l’empereur. On suit en parallèle les efforts des derniers officiers en vie pour maintenir l’empire, les avancées de la résistance et quelques histoires sur d’autres planètes sur les conséquences de la mort de Palpatine. Encore une fois je suis plus à aimer des détails sur l’empire que du coté des rebelles. J’aime beaucoup l’officier Sloane et c’est principalement pour elle que je poursuis ma lecture. Je n’accroche pas plus que ça au personnage de Norra mais il est plaisant que Wedge Antilles soit développé. Il reste deux tomes donc à voir.

Les derniers Jedi de Jason Fry

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine…
Des cendres de l’Empire s’est élevée une nouvelle menace pour la liberté : l’impitoyable Premier Ordre. Heureusement, des héros ont pris les armes, prêts à sacrifier jusqu’à leur vie pour la cause : Rey, l’orpheline chez qui la Force est si puissante, Finn, l’ancien stormtrooper qui se dresse contre ses maîtres, et Poe Dameron, l’impétueux pilote d’X-wings, ont été rassemblés par le destin pour combattre côte à côte au sein de la Résistance.
Mais Snoke, le Suprême Leader du Premier Ordre, et Kylo Ren, son bras armé, ont rassemblé des forces supérieures en nombre et déchaînent une puissance de feu dévastatrice à travers la galaxie. Face à un tel ennemi, les champions du Côté Lumineux risquent l’extinction. Leur seul espoir repose sur une légende perdue : le Maître Jedi Luke Skywalker.

Je l’ai lu principalement parce que j’avais cru comprendre qu’il en apportait un peu plus notamment sur Snoke. Finalement assez déçue sur ce point. A peine quelques miettes. Je ne comprends pas non plus l’ajout du premier chapitre que j’ai trouvé au final assez inutile. Du reste, il me manque quelques points que j’aurais voulu voir détaillés. Un peu déçue du coup.

La menace fantôme de Terry Brooks

An -32
La Fédération du Commerce a osé envahir la planète Naboo, représentée au Sénat de la République. Ce geste a peut-être des inspirateurs secrets ; mais le Conseil des Jedi n’envoie sur place que le Maître Qui-Gon Jinn et son apprenti Obi-Wan Kenobi. Malgré leurs prouesses, ils ne parviennent qu’à arracher la jeune reine Amidala aux griffes de ses bourreaux.
Dans une ruelle de la planète Tatooine, balayée par le vent du désert, un enfant esclave peine et rêve. Un jour, il voudrait voyager au-delà des étoiles. Il ne sait pas qu’il va rencontrer Qui-Gon Jinn…

Il y a plus d’ajout dans cette novélisation que dans celle des Derniers Jedi. Clairement. Il en manque toujours un peu en revanche. Je pense par exemple à la scène ou Amidala révèle sa couverture au roi des Gungans devant un Qui Gon amusé. Pas de trace des regards échangés entre le maitre et son padawan. Je sais, ce n’est rien mais j’avoue que c’est ce genre de détails que je recherche dans une novélisation. C’est la qu’il devrait y avoir plus de détails et pas dans les appuis très lourds dans les derniers films Disney que j’ai vu (Thor, suis mon regard …). Je passe à l’attaque des clones du coup. Si j’arrive à supporter Anakin….

Animae Tome 1 : L’Esprit de Lou de Roxane d’Ambre

« Je m’appelle Lou, j’ai 20 ans, et dans quelques heures, je vais m’installer dans les bureaux de la DCRI, les services secrets français.
Mon job ? Officiellement, consultante au département de recherche sur l’inexplicable. Officiellement. Parce qu’en réalité, je traque une bizarrerie qui rôde dans la nuit parisienne, un truc que je n’ai pas encore cerné, mais qui fait hurler de rage mon instinct de panthère.
Oh, je ne vous ai pas dit ? Comme tous ceux de ma race, ma vraie nature est animale, et je me transforme à volonté. Nous, les Daïerwolfs, formons un peuple très puissant, mais contraint à se cacher des faibles humains. Enfin, faibles… pas tous. L’officier qui m’a recrutée, le capitaine Sylvain Levif, pourrait me vaincre d’un seul regard tant il me plaît ! À cette heure, je n’ai pas encore décidé si cela va rendre ma mission plus agréable ou plus compliquée. Ou les deux. Et zut. Pourquoi ces choses-là n’arrivent-elles qu’à moi ? »

J’ai persévéré parce que c’est une série que l’on m’a conseillé. J’admets qu’elle a du potentiel et on m’a dit que l’écriture s’améliorait grandement au fur et à mesure. Les principaux défauts pour moi sont principalement la vitesse et la légèreté. La vitesse parce que tout se passe comme en accéléré. Je n’ai pas le temps de me poser, l’héroïne n’a pas le temps d’arriver que déjà tout s’enchaîne, quitte à ce que cela fasse superficiel. Je trouve vraiment cela dommageable parce qu’on sent tout de même que l’autrice a fait des recherches sur certains points pour s’assurer que cela fasse vrai. L’humour est parfois un peu trop poussé, certains termes sont maladroits de mon point de vue et les grandes histoires d’amour en deux jours ne sont pas ma came. J’essayerai de lire la suite pour voir.

Voilà donc pour ces quelques lectures. Nous sommes le 16 mai, j’ai donc déjà bien avancé celles pour ce nouveau mois. Mais vous en saurez plus d’ici 15 jours, promis. Moins de Star Wars, plus de policier au programme.

 

Share This