J’ai toujours voulu faire partie d’une team. Le genre d’équipe inséparable qui vit de formidables aventures. Petite je dévorais les romans des 6 compagnons avec Kafi, le gros berger Allemand et Maddy, la seule fille de l’équipe. Bien sur il y a eu aussi le club des cinq, sailor moon et les autres sailor et pleins d’autres. Plus tard ce sont les rebelles que j’ai voulu rejoindre. Toujours du coté des gentils quoi.

Manque de bol, c’est finalement la team endo que j’ai rejointe.

Mini pop mysteries Star Wars

Je continue de préférer cette team la …

C’est quoi ça l’Endo ?

Un raccourci pour Endométriose. Vous en avez peut être entendu parler par l’actrice de Plus Belle la Vie Laétitia Milot. Alors autant je ne supporte pas cette série, autant je remercie grandement cette femme d’avoir permis la (re)connaissance de cette maladie. Pour faire simple, des cellules de l’endomètre vont se mettre la ou elles ne devraient pas, provoquant plusieurs problèmes. Le plus commun étant sans doute la douleur. A des stades avancés, elle peut provoquer l’infertilité.

Moi j’ai de la chance. Elle n’est que modéré. Mais au vu des douleurs ressenties presque chaque jour ces derniers mois je suis pleine de compassion pour celles qui sont plus touchées que moi. J’ai même eu beaucoup de chance. Lorsqu’on lit les témoignages, on se rend compte que certaines ont mis plusieurs années à se faire diagnostiquer. Moi j’ai mis moins d’un an. Je ne parlerai pas des médecins (mal informés ) qui mettent ça sur le compte d’une femme douillette (cette blague) ou du stress (ce qui fut mon cas au début). Tout ça pour dire que j’ai été très entourée et que j’ai trouve une super docteure pour m’accompagner sur ce chemin.

Oui mais du coup ça change quoi ?

Déjà, je sais ce que j’ai. Ce n’est pas guérissable même si la science se penche sur le sujet mais pris en charge je peux vivre normalement. La solution actuellement étant de me couper de mes cycles. Pour être sincère, c’est un point qui m’embête. J’avais fait la paix avec mon cycle, grâce notamment à Gaëlle Baldassari et son groupe Ressources Féminines Coaching. Je me sentais pleinement moi et femme. La, j’ai l’impression de revenir en arrière sur pleins de points. Quand aux soucis liés à la maternité, le médecin que j’ai vu était assez confiant. On verra le moment venu. Bref, je dois juste accepter la nouvelle et bosser la dessus.

Ensuite, cela ne fait que renforcer la décision que j’ai prise il y a un peu plus d’un mois. Je réduis considérablement mon entreprise en communication visuelle et je me forme pour trouver un emploi plus stable, mieux rémunéré. J’ai besoin de moins de stress ça c’est sur. Malheureusement, ma sérénité passe aussi par obtenir une somme fixe d’argent par mois, de préférence assez élevée afin de combler mes besoins. Je choisis de foutre la paix à ma créativité et de l’employer à des projets mieux choisis / plus personnels. J’aurais essayé en tout cas.

Ordinateur et visual code

Toujours sur l’ordinateur, pour faire autre chose.

 

En résumé, un diagnostique à digérer, des changements à mettre en place dans ma vie. Pour changer. Heureusement je reçois un soutien infaillible de la part de mes proches. Merci encore à vous <3

Merci Pierre, en plus du reste, de me relire à chaque fois et de faire face à mes écrits bruts d’émotions. 

 

Photo d’aperçu par Becca tapert via unspalsh

Share This